FEED | SEARCH://
               Why Big Red Diary?

Profile: Domaine Anne Gros (Vosne-Romanèe)

anne gros in actionWritten by:
David Lester

Lying on the table of the guest house at Domaine Anne Gros is a copy of Clive Coates’ “The Wines and Domaines of France” dedicated by the author with: “To Dear Anne, who makes the best Richebourg!”; who could possibly argue with that?

Instead of dealing with the geneology and history of the Domaine, the focus will be on the wines and wine-maker – but if you need some help, try here.

The Domaine is currently run by Anne Gros with the help of two full-time employees. It currently consists of 5.72ha of which just over a quarter are Grand Crus; there are no premier cru wines. The Domaine is set to expand with the 2007 vintage, more details follow.

Anne Gros is not yet forty and has been vinifying the Domaine’s wines since 1985. She is intense, serious, and has a dry sense of humour; I’m sure a number of her jokes passed me by, as my French was too inept to keep up.

The Fine Art of Labeling

I think a sense of the lady can be infered from the recent back-label on bottles intended for the French market.

Beside a logo that I take to mean that the wine is not to be consumed by fat pony-tailed advertising executives and Hollywood producers, and below the legally-required material (sulphites and alcohol) things get more interesting:

  • Contains 13% alcohol
  • conatins 87% water, organic compounds and anti-oxidants
  • contains 19.6% Tax (!!)
  • contains 100% wine from AOC grapes
  • contains 100% of our history and culture
  • contains 100% of our work
  • contains 100% of our passion
  • Does not contain synthetic aromas or oak chips.

Finally: “We are proud of our Great wines of Burgundy”.
what's in, what's not

I first became aware of the Domaine when my merchant suggested I might like to buy three bottles of the Bourgogne Rouge 1999 as part of a mixed case. Whilst the St Aubin and Côte-Chalonais were initially of comparable quality, after two years this apparently humble Bourgogne Rouge outshone the more expensive bottles. Despite the location of the four parcels on the Vosne-Romanée/Nuits-St-Georges border, this wine always reminds me of a mini Chambolle-Musigny, indeed it puts many Chambolle-Musigny from other producers to shame.

I would still argue that the Bourgogne Rouge is the right place to start with this Domaine: buy six bottles of the 2005 (at £10/€15/$20) to get a feel for the taste and aging profile of the Domaine’s wines, before committing to any more expensive purchases. You can do this with many Domaines, but sometimes the lower wines are not representative of the Domaine’s better wines. Not here. All of the red wines are richly fruity when young, and although some have expressed concern about over-oaking, this is not a feature of the mature wines that I’ve tasted.

Usually these wines sell out quickly: after all, the Domaine is extremely small. However, crafty consumers may find that older vintages of the Clos-de-Vougeot are still available. I presume that this is because of it being one of the larger climats of the Domaine, and perhaps a reluctance on the part of consumers to take the Appelation seriously. This Clos-de-Vougeot is made from the highest part of the Clos, next to Grands-Echézeaux. They don’t come much finer than this.

There are two big pieces of news about the Domaine. Firstly, begining with the 2007 vintage there will be an Echézeaux. This is made from vines in the 0.76ha plot “Loachausses” of Echézeaux which was leased out for thirty years by Anne’s father François to cousin Bernard (of Domaine Gros Frère et Soeur).

vins de grosIf anyone can tell me about the bottle in my collection (left), please get in contact (dlester at cs.man.ac.uk).

Secondly, on the assumption that Burgundy Report readers are well-rounded chaps and chapesses, and are not monomaniacally focused only on Burgundy, Anne and her husband have bought a Domaine in Minervois. The first vintage will be in 2008, and Anne tells me that she has a great deal of work to do to make the Domaine as she would wish it. Is this “Projet du Sud” to allow the next generation to get practical experience? Is it a retirement project? Only time will tell.

The Wines from Vintage 2006

anne gros echezeaux
(Cask Samples tasted 2nd June 2007)

2006 Anne Gros, Bourgogne Blanc (0.17ha)try to find this wine...
(From bottle) A simple, refreshing, chardonnay to be consumed young.
2006 Anne Gros, Haut Côtes-de-Nuits Blanc (1.00ha)try to find this wine...
(From bottle) Makes an interesting contrast with the Bourgogne; this wine is the more serious. Again for early consumption. Given roughly similar pricing, I’d take this one.
2006 Anne Gros, Haut Côtes-de-Nuits Rouge (0.73ha)try to find this wine...
(Sulphured 2 months ago, malo complete) Intense pinot nose. Plenty of tannin, but a lack of acidity. Should make a good early drinker.
2006 Anne Gros, Bourgogne Rouge (0.80ha)try to find this wine...
(Sulphured 2 weeks ago, malo finshed 3 weeks ago, no racking) More acidity and less up-front fruit than the Haut Côtes-de-Nuits. If I can convince myself that 2006 is at about the same quality level as 2001, then this wine might be a sensible purchase for longer-term drinking.
2006 Anne Gros, Chambolle-Musigny “Combe d’Orveau” (1.10ha)try to find this wine...
Fresh but not exceptional acidity. Long and elegant, but not huge.
2006 Anne Gros, Vosne-Romanée “Les Barreaux” (0.39ha)try to find this wine...
(malo not yet finished) Obviously the acidity present is “sharper” than one normally expects because the malo is not yet completed. There is oak present, but not overly toasted. I really don’t think I can make a judgement on this one yet.
2006 Anne Gros, Clos-de-Vougeot “Le Grand Maupertui” (0.93ha)try to find this wine...
Anne warns me that there is a bit of reduction in this cuvée; if there is I don’t get it. This is lovely. If you come across bottles of this: buy them.
2006 Anne Gros, Richebourg “Les Verroilles” (0.60ha)try to find this wine...
In 2006 there are just ten barrels produced from the 0.60ha, at 37hl/ha. This is much more solid than the Clos-de-Vougeot, yet it is also intense and fruity. In the unlikely event that you see this on the shelves: buy them.

6 responses to “Profile: Domaine Anne Gros (Vosne-Romanèe)”

  1. Nonsolodivino

    Dans notre visite Anne nous propose une petite vertical de tous ses “appellations”: les récentes vendanges 2007, le millésime 2006, pas encore en embouteille, et les extraordinaires 2005.

    Haut Côte de Nuits Rouge 2007
    Il est une cuvée née en 2000 par un climat de 1.73 hectares située au Concœur, commune qui domine Vosne-Romanée, zone poste à 400 mètres d’hauteur, tourné vers l’est et exposée aux vingts. Il se présente de couleur rubis clair avec des notes de petits fruits rouge, un vin léger et frais avec des tanins délicats et discrets. Un vin agréable à boire 2-4 ans. Bon 13.50-14/20

    Haut Côte de Nuits Rouge 2006
    Il confirme une intensité chromatique très clair, arômes délicats et fins de cerise et baies, en bouche il est délicat, les tanins sont doux, une belle fraîcheur caractérise une agréable fin bouche, de moyenne longueur. Bon. 14.14.50/20

    Haut Côte de Nuits Rouge 2005
    Le caractère exceptionnel de l’année permet à ce vin d’avoir un peu plus de corp, il est souple et de meilleur équilibre, linéaire et précis. Bon 15/20

    Bourgogne Rouge 2007
    Son Bourgogne est une cuvée de trois différents parcelles (Les Champs d’argent, Les Glapigny, Les Pasquiers) situées dans la plaine comprise entre Vosne-Romanée et Nuits-Saint Georges à est de la national N74. Les vignes de 15 ans, qu’ils appuient sur des terres lourdes, vigoureux et humides et très pauvres de cailloux. Un vin de couleur clair, délicate et fruitée, de moyenne structure est direct et vif, sans grandes prétentions. Bon. 14-14.5/20

    Bourgogne Rouge 2006
    Le caractère est semblable au précédent, il présente notes précises de cerise et violette, l’extraction des tanins est un peux plus poussée que le 2007, le final est de moyenne longueur. Bon 14-14.5/20

    Bourgogne Rouge 2005
    L’homogénéité du millésime a enrichi la consistance du vin, identifiée par un meilleur maturité du fruit, les tanins sont plus vigoureux mais mûrs, le final est de bon persistance. Bon et discret. 15/20

    Chambolle-Musigny La Combe d’Orveaux 2007
    Ce liuex-dit se trouve dans la partie plus haute du couteau de Chambolle-Musigny, en dominant l’homonyme Premier Cru. Il est exposé à orient, dans une vallée qu’il s’ouvre sur un cône de déjection où ils sont situés l’Echezeaux, les Grands-Echezeaux et le Clos de Vougeot. Cette parcelle de 1.10 hectares a condition climatique extrême, beaucoup froide en hiver et beaucoup de chaud en été. Elle est composée, pour la moitié, des vignes de 45 ans et pour l’autre de 6 ans, le sol est très caillouteux et riche d’éboulis.
    Le vin est très délicat et fin, la texture est soyeuse et de bonne longueur, les retours sont fumé. Féminin 15-15.50/20

    Chambolle-Musigny La Combe d’Orveaux 2006
    La robe est rubis clair, les arômes sont de fraise et pétales de rose, l’attaque présente une bonne matière, les tanins sont vigoureux, évidemment d’assouplir, mais bien intégrés dans la structure générale. Le final est belle persistance marquée par une belle minéralité. Bon + 15.5-16/20

    Chambolle-Musigny La Combe d’Orveaux 2005
    Il gagne grande épaisseur et personnalité dans ce millésime, il présente toujours la même qualité, le fruit est plein et parfaitement mûr, fraise, groseille, roses canine et violette, bien équilibrés par des nuances boisé. La bouche a grand volume mais toujours avec une texture élégant, il a force et décision qu’ils confèrent au final une longue et agréable persistance minéral. Très bien 16.50/20

    Vosne-Romanée Les Barreaux 2007
    C’est une parcelle de 0.39 hectares, presque centenaires, située dans la partie la plus haute de Vosne-Romanée (environ 280 mètres) tourné vers le nord-est, les terres qui recouvrent la roche sont sombres et riche d’éléments calcaires.
    Le vin a plus présence et vigueur, en rapport à celle qu’on a goûté jusqu’à maintenant. C’est un vin qu’il rappelle les petits fruits de bois, myrtilles, petites baies, mûres sauvages, Il est masculin et tendu, bien réglé par une belle acidité et minéralité. Bien + 16-16.5/20

    Vosne-Romanée Les Barreaux 2006
    La couleur a plus intensités et profondeur, les arômes sont denses et mûrs, fruits de bois, cerise noire, réglisse, roses canine, poivre caractéristiques qu’ils confluent dans un vin de bonne consistance et personnalité, la tension est assuré par une belle fraîcheur. Très belle potentielle de garde 16.5-17/20

    Vosne-Romanée Les Barreaux 2005
    Il est austère et rigoureux, les nuances sont sauvages, fumé et d’épices orientales. L’attaque est discrète à qui fait suite une belle progression des sensations, directes, tendu et persistants; fin bouche frais et minéral. Très Bon 17/20

    Échezeaux 2007
    C’est une nouveauté il représente le dernier né d’Anne Gros, 0.76 hectares d’une vielle parcelle. Classé Grand Cru dans les année ’30 Échezeaux est l’union des différents parcelles fin à alors classées Premiers Crus. Il confine avec le Musigny et la Combe d’Oreaux, au nord, et il domine les Grands-Échezeaux et le Clos de Vougeot.
    Le vin est de grande élégance avec une texture parfaitement équilibrée, direct, longiligne et, grâce à des tanins doux, soyeux. L’évolution pourra seulement nous garantir un vin d’excellence. 17-17.5/20

    Clos Vougeot Grand Maupertui 2007
    En général les Clos Vougeot produits représentants une cuvée des différents parcelles, mais dans les derniers années quelques producteur qu’ils vantent vignes dans les zones plus hautes, ils produits des « crus dans le cru », l’exemple est donnée par Anne Gros qu’il produit un Clos de Vougeot Grand Maupertui une vigne de moins d’un hectare planté en 1905. Situé dans la partie sud-ouest du clos, à la limite avec Grands-Echezeaux. Il prend son nom de “millepertuis” une plante de fleurs jaunes utilisée en dermatologie.
    Au nez il a difficulté à s’exprimer cause la malolactique en cours, le fruit est, de toute façon, de parfait maturité. L’attaque est stricte et nerveux, la texture est, comme toujours, racée. La matière permet une excellent potentielle. 17-17.5/20

    Clos Vougeot Grand Maupertui 2006
    Même s’il n’est pas encore embouteillée il présente une définition supérieur et légèrement encore marqué par le bois. Il offre notes profonds de fruits noirs mûrs, épices douces, cuir, réglisse. Au palais il est vibrant, juteux, puissant et de grande progression, la structure prévoit tanins mûrs et soyeux; fin bouche de grande distinction. Grand potentiel 17.5-18/20

    Clos Vougeot Grand Maupertui 2005
    Il se propose avec une belle couleur rubis intenses, les arômes sont complexes, cerises bien mûres, cassis, prunes, châtaignes, réglisse, clous d’oeillet, poivre, et encore, encens et épices orientales. L’attaque offre force et élégance, déjà équilibre dans tous ses composants. Le final è très long et de niveau absolu; un vin qu’il offre seulement une avance des émotions qui seront exprimées après le mûrissement. Absolument grand. 18.5/20

    Richebourg 2007
    La parcelle de propriété d’Anne Gros est situé dans le lieu-dit Les Verroilles et occupe 0.6 hectares, orientés généralement vers l’est, nord/est, vignes exposé aux courants d’air qu’ils viennent de la combe voisine, caractéristiques qu’ils déterminent un mûrissement retardé des grains, toujours de qualité excellente mais un peu moins riche de sucres respect au Richebourg. Ce vignoble fut planté entre le 1930 et le1946.
    Le vin évoque richesse de matière, vigueur et personnalité, la texture est soutenue par tanins bien rafraîchis par une belle acidité. Grand potentiel à venir 17.5-18/20

    Richebourg 2006
    Il présente une robe rubis soutenue, les arômes sont mûrs et dense avec des nuances de fraise et cassis, roses, épices douces. Il envahit la bouche en montrant grande richesse et profondeur le tout bien direct d’une fraîcheur magistrale qu’il marque un grand final, les retours sont floraux et boisé. Grand avenir. 17.5-18/20

    Richebourg 2005
    Les parfums se développent avec grand profondeur, nuances mentholé, épices orientales, musc, sous-bois, cerise noire, mûre, réglisse,… L’attaque est charnue, toutes les sensations se développent avec grande intensité et équilibre, l’ensemble confèrent une grande persistance. Absolument grand et à attendre dans l’évolution au cours des prochains 10-15 ans. 18/20

    Stefano & Giorgio

  2. fred

    Superbe compte rendu.
    bravo

  3. Daniel

    Anne did a great job in recent years, her Clos Vougeot Mapertui always be my favor Clos Vougeot!
    Besides, I really like her labels

  4. Jesse Becker, MS

    Just a little confused. What was the ’02 Echézeaux pictured above? Where did that come from?

Agree? Disagree? Anything you'd like to add?